Vous envisagez de partir vivre en Andorre ? L’expatriation pouvant y prendre diverses formes (résidence active ou passive), il convient aux futurs expats andorrans de bien se préparer afin d’optimiser au maximum leur projet de résidence andorrane. Depuis les conditions d’expatriation jusqu’aux démarches administratives, en passant par la liste des documents à fournir, le Cabinet d’Experts CONQUEST vous informe et vous conseille sur les différentes formes de résidence en Principauté et autres statuts juridiques et fiscaux réservés aux expatriés par l’Andorre.

Vivre en Andorre : Guide de la Résidence active et de la Résidence passive pour les expatriés

Envie de s’expatrier pour vivre en Andorre ?

Voici déjà plusieurs années que l’Andorre prend des dispositions en faveur des investisseurs étrangers en Andorre, expatriés ou non. Et l’on peut dire que les dispositions prises par la Principauté en faveur des expatriés paie, puisqu’ils représentent aujourd’hui un peu moins de la moitié des personnes vivant en Andorre. Y vivre offre en effet un certain nombre d’avantages, et pas seulement d’ordre fiscaux ou économique. Le business et le tourisme y sont florissants, et la qualité de vie en Andorre est reconnue comme étant l’une des meilleures au monde.

Résidence ACTIVE & résidence PASSIVE : les 2 statuts de résident andorran

La résidence avec permis de travail (active)

Réservée aux personnes salariées en Principauté, porteuse d’un projet ou créant une entreprise en Andorre, la résidence active est également soumise à quelques conditions :

Pour prétendre au statut de résident avec permis de travail

  • être majeur (18 ans),
  • installer son foyer fiscal en Principauté,
  • avoir un casier judiciaire vierge (pour chacun des pays de résidence des 10 dernières années),
  • être salarié ou entrepreneur dans le pays,
  • passer un examen médical (en Andorre),
  • vivre en Andorre au moins 183 jours par an (présence effective),
  • Verser une caution (restituable) de 15 000 € à l’Autorité Financière Andorrane (AFA) Seulement pour les entrepreneurs.

Conditions liées à la création d’une entreprise

Pour obtenir le statut de résidence active qui lui permettra de vivre en Andorre, l’expatrié entrepreneur doit posséder un minimum de 21% des parts sociales de l’entreprise qu’il envisage de créer, en installant le siège social de la société en Principauté d’Andorre.

La résidence sans permis de travail (passive)

3 types de résidence permettent de vivre en Andorre sans travailler

Selon le profil de l’expat, il obtiendra le permis A, B ou C :

  • le permis A pour celui qui souhaite simplement vivre en Andorre sans y travailler,
  • le permis B pour celui dont les revenus sont issus d’un travail à l’étranger,
  • le permis C pour celui qui est « reconnu internationalement » (sportifs, scientifiques, artistes, etc.).

Pour prétendre au statut de résident sans permis de travail

Il n’est bien entendu pas obligatoire d’exercer une activité professionnelle sur le territoire pour vivre en Andorre. Mais pouvoir vivre en Andorre avec ce statut de résident est tout de même soumis à quelques conditions bien particulières. Pour prétendre au statut de résident passif, il faut :

  • être majeur (18 ans),
  • avoir une adresse officielle,
  • prouver son autonomie financière, soit des ressources annuelles supérieures à 300% du salaire minimum local.
  • vivre en Andorre au moins 90 jours par an (présence effective),
  • avoir un casier judiciaire vierge (pour chacun des pays de résidence des 10 dernières années),
  • passer un examen médical (en Andorre),
  • disposer d’une couverture sociale et médicale,
  • justifier de son état civil,
  • investir un capital de 350 000 euros*,
  • verser une caution de 50 000 euros (restituable),
  • ajouter une caution complémentaire de 7 000 euros pour chaque membre de la famille.

* Typologie d’actifs : bien immobilier situé en Andorre, entreprise andorrane, instruments de dette ou finances émis par des organismes résidents en Andorre, dépôt non rémunéré à l’INFA (Institut National des Dépenses d’Andorre)

CONQUEST vous guide

Cabinet d’experts reconnu, CONQUEST vous guide dans la réalisation de votre projet de vie en Andorre et s’adapte à vos besoins pour mieux répondre à vos attentes. Située en dehors de l’Union Européenne, les lois et règlementations en vigueur dans la Principauté d’Andorre sont établies en catalan, langue officielle du pays. Parce qu’il n’est jamais aisé de s’expatrier dans un pays sans un minimum d’informations, ni même parler la langue, CONQUEST vous renseigne, vous accompagne, vous conseille et bien plus encore. Avocats, fiscalistes, notaires, comptables, experts immobiliers ou bien encore traducteurs : nous vous mettons en contact, ou nous agissons envers les banques et autres institutions pour votre compte, selon vos besoins.

CONQUEST adapte sa mission à vos besoins, qu’ils soient de l’ordre du conseil, de l’accompagnement, ou encore de la prise en charge des démarches inhérentes à votre projet d’expatriation en Andorre. Cliquez pour découvrir l’expertise du Cabinet CONQUEST, l’offre de services, ou encore pour nous contacter !

Les réveillons de Noël et du jour de l’an en Andorre

15 novembre 2019

A quelques jours des fêtes de fin d’année, vous êtes peut-être à la recherche d’un endroit où réunir vos proches dans un cadre à la hauteur des événements qui se préparent. Manifestement vous ne connaissez pas encore Andorre à (...)

Lire plus